Thursday, June 30, 2016

30.06.16, brexit, europe, musulmans, français, capital, richesses, grand remplacement,




Paris, le jeudi 30 juin 2016


Les textes ci-joints ne fonctionnent pas selon les principes des écrits de recherche mais selon ceux de l’explication ou du commentaire de texte. Une vidéo est comprise comme un texte en image.

 
C’est un cheminement auquel je vous convie.

Partie 1 : le Brexit

2)- La redite
Je vous joins la lettre que j’ai adressée à M. l’ambassadeur du Royaume-Uni.

L’exclusion de l’Angleterre d’une unité européenne quelconque est la marque de la forme impériale de cette unité.

L’Europe radote en reproduisant les blocus napoléonien et le Mur de l’Atlantique hitlérien.

Nous assistons peut être à l’ultime étape de la mainmise du Saint-Empire Romain Germanique sur l’Europe, la disparition de la France, la suprématie de l’Allemagne.

3)- Les cadres européens sont voués :

1- Soit à la débandade pour les insulaires.
Les petit-bourgeois écossais imaginent qu’en se présentant en débris d’un réseau de cadres vaincus, ils obtiendront des cadres vainqueurs continentaux, ce qu’ils n’ont pas été capables de formuler, d’examiner, de mettre en œuvre, au sein d’une puissance libre.

2- Soit à la curée pour les continentaux.
Un ministre espagnol ne résiste pas à l’envie de chacal d’obtenir la « restitution » de la ville de Gibraltar.

Il est trop bête pour comprendre qu’alors ce sera la « « restitution » de la ville de Ceuta au Maroc ; en attendant celles de Cordoue et de l’Andalousie.

Il doit s’imaginer encore que les marocains n’oseront pas se mettre au même rang que les Catalans et ceux-ci au rang de Gibraltar.

Partie 2 : L’immigration

La réflexion qui suit apporte un éclairage parmi d’autres sur les mécanismes de cette faillite de l’ordre de celle de Munich.

4)- Les références
Parmi toutes les questions abordées par le Brexit, il y a celle de l’immigration. Je pense que certains de ses aspects n’ont pas encore été soulignés.

Je ne parle pas de l’immigration en UK que je ne connais pas.

Cependant, les heurts filmés montrent qu’on nous trompe sans doute en identifiant l’immigration en Angleterre à la seule immigration des pays de l’Est et en nous serinant que les pakistanais et les africains y sont fort bien acceptés.

Ma référence est l’immigration en France.

 
5)- L’indemnisation
La question de l’indemnisation qui n’a rien à voir avec l’immigration a été un détour pour remarquer cette nouveauté, s’autoriser à la voir.
- Comment, sans que cela coûte au Trésor public, indemniser correctement les personnes :
a- détenues arbitrairement.
Cela fait suite à plusieurs indemnisations scandaleusement basses ;
b- découvreuses de trésors.
Cela fait suite à un reportage sur un Trésor antique, une statue en or massif, découvert près des côtes Corses. Faute de possibilités d’indemnisations des découvreurs, le Trésor a été fondu et vendu ;
c- « victimes » de toutes les « catastrophes », naturelles, médicales, etc. ?
d- Il me semble que l’indemnisation va devenir une des grandes « puissances financières » du siècle. Un peu comme les fonds de pension. Nous retrouvons cette question dans les débats technique du « grand remplacement capitalistique ».

6)- Les deux « grands remplacements »
1- Le « grand remplacement » démographique
Un écrivain a élaboré le concept de « grand remplacement » démographique.

Il parait pertinent si on se réfère aux populations stratégiques, celles des Métropoles.

Cet aspect de la question de l’immigration renvoie à tous les débats concernant la place d’une population étrangère dans l’espace public. Les maitres mots en sont :
a- discrimination, racisme, « richesse pour la France », accueil, hébergement, papiers, soins, etc.
b- substitution de la population diversitaire à la population française dans la quasi-totalité du logement social en Ile de France, dont Paris.
c- Multiplication des lois d’insertion.

2- Le « grand remplacement » capitalistique et salarial

Par contre, personne ne semble remarquer qu’il se mettrait un « grand remplacement » capitalistique et salarial.
 
Avec pour seules informations celles de la presse et de mon expérience personnelle ; je me demande s’il ne s’opère pas sous nos yeux un transfert de propriétés et de postes de travail, de richesse et de puissance, au profit des populations dites de la « diversité ».

Ce qui en effet contredit toutes les théories sur l’intégration mais conforte les remarques sur la formation de deux « identités ».

Exemples :
a- Une licence de taxi vaut 250 000 euros en 2014-2015. Il suffit de regarder les infos pour voir que les propriétaires sont d’abord de la Diversité.
Combien de cadres salariés français pourraient la payer ou emprunter à cette fin ?
b- Le Huffington post nous a ainsi appris que l’indemnisation des Taxis, car il va y avoir indemnisation, coutera entre 5 mds et 8 mds d’euros. En Ile de France, il s’agit majoritairement de diversitaires.

C’est donc un transfert de richesse de plusieurs milliards d’euros qui s’est fait au bénéfice de trentenaires dont à entendre l’accent on peut penser qu’un certain nombre ne sont pas nés en France.

c- L’imposition du Hallal, la soumission des abattoirs au Hallal, génèrent là aussi une masse financière d’environ 5 mds d’euros au seul profit des commerçants accrédités pour vendre du Hallal. Il fallait y penser.

d- En deux opérations, la communauté musulmane a pris 10 mds d’euros pour ses dépenses courantes et sa constitution comme force sociale et administrative sinon indépendante du moins déjà distincte.

e- Mais quelle importance puisque les cadres français regardent avec condescendance sinon avec mépris les catégories socioprofessionnelles qui ont accumulé ce pactole.

f- Une loi antidiscrimination est en discussion actuellement. Les médias mettent en avant l’aspect « démographique », tel que le débat sur le contrôle au faciès, etc.

g- Il existe un autre aspect à cette loi et à toutes les dispositions d’allure « démographiques », « antiracistes » précédentes.

C’est l’aspect purement « économique ».

Cette loi sera un nouveau transfert de plusieurs milliards d’euros de capital et de revenus, sous forme de salaires pour embauches préférentielles, de marchés préférentiels (illégaux mais devenus de droit par les accords antidiscrimination), d’octrois de crédits aussi préférentiels, comme pour les Taxis, etc.

h- A Paris :
ea- en vertus d’accord antidiscriminatoires, pratiquement tous les chantiers artisanaux commandités par le public relèvent désormais de TPE ou PME diversitaires. Le salariat suit.
eb- Les handicapés ont été spoliés de leur budget, il n’y a plus rien, pour financer l’immobilier religieux musulmans aux frais de la Mairie et l’entretenir.

Le député Caresche, Adjoint au Maire, a déclaré : « Nous avons eu du mal à contourner la loi mais nous y sommes arrivés ».

Combien de millions d’euros ont été ainsi transférés des handicapés vers la constitution d’une administration politique musulmane, un « Pouvoir » ?

i- Les transferts salariaux se font :
a- par le simple fait que désormais ce sont les diversitaires qui occupent les lieux, les logements, et sont maitres du terrain dans les Métropoles.
La querelle entre les Taxis et les Ubers fut une querelle entre diversitaires.
b- par des dispositions dites « antidiscriminatoires » ou « antiracistes » qui sont aussi de véritables dispositifs de « politiques économiques ».

j- Il est visible que :
a- la ligne T3a du tramway parisien (sud) est conduite aussi bien par des français que des diversitaires. Elle a été faite dans les années 2000-2010.
b- la ligne T3b du tramway parisien (Est) est conduite exclusivement par des diversitaires, y compris les rarissimes femmes. Elle a été faite en 2013.
c- En même temps, la charia s’impose au personnel d’exécution de la RATP.

k- En 2013, on nous a raconté la fable (à l’époque j’y ai cru) des « jeunes de banlieue » :
- qui vont spontanément à l’ambassade du Qatar, où il y a des types sympas, qui y sont reçus par l’ambassadeur, épris des droits de l’homme, puis sont reçus par l’émir du Qatar, qui aime les pauvres.
- Au retour, ils sont reçus au culot par le Ministre de l’industrie, M. Montebourg, qui reçoit tous les jeunes dynamiques.
Dans la foulée, le Qatar et la Caisse des dépôts, toujours aux cotés des sans-capitaux et des sans-dents, débloquent chacun 150 millions d’euros, soit 300 millions d’euros ; uniquement aux discriminés.
Compte tenu que ces chiffres ne sont que des annonces pour voir les réactions, on peut les multiplier x fois. 

7)- L’inversion
En septembre 2013, les « jeunes des banlieues » sont venus à la télévision pour annoncer qu’ils n’ont pas de capital parcequ’ils sont « issus de », qu’ils veulent ouvrir un restaurant, qu’ils exigent des crédits.

Si on se reporte à la politique de M. Draghi, ce sont ces « jeunes de banlieues » qui ont raison.

L’offre est aujourd’hui bien supérieure à la demande contenue par toutes les administrations financières occidentales.

Le débat de « l’immigration » contient ce débat économique dont la question est : Quelles sont les populations :
a- qui vont disposer des masses immenses d’argent volatile,
b- qui vont ainsi devenir les propriétaires et surtout les maîtres du marché, de la propriété capitaliste, et donc de l’emploi.

Pour l’instant, quelques soient les certitudes trompeuses du passé, ce sont les populations migrantes qui sont les mieux placées ou plutôt qui se placent le mieux, tant pour le capital que pour l’emploi.

Contrairement à l’esprit de la doxa économique qui ne connait que des individus interchangeables, la société occidentale ne survivrait pas au remplacement des supports de la civilisation européenne par les supports d’une autre civilisation.

Si les migrants avaient la volonté d’assimiler la culture occidentale lorsqu’ils sont en Europe ; ils n’auraient pas besoin de quitter l’Afrique ou l’Asie pour la mettre en œuvre, alors qu’ils la connaissent déjà et la rejettent.

8)- les populations portantes
Une économie, c’est aussi un fond de sauce démographique.

Mêmes les allemands n’arrivent pas à masquer que les migrants ne sont pas des « politiques » mais des « populations ».

Les cadres français se servent des migrants pour régler les comptes de l’histoire, priver les ouvriers français de leurs emplois, qualifiés ou non, de leurs logements, parcequ’ils méprisent à la fois les ouvriers, leurs emplois, et qu’ils pensent que les salariés subalternes diversitaires seront plus soumis et voteront mieux aux élections locales. Ce qui est vrai.

Mais ce calcul était réaliste tant que les diversitaires étaient une infime minorité dans un monde bipolaire dominé par l’occident. Les temps ont changé.

Les employés diversitaires acceptent tout si cela concourt à installer la domination musulmane.

Mme Khiari, sénatrice, juge à la Cour de Justice de la République, CJR, a déclaré en 2011 en clôture d’un reportage sur les « arabes en France » : « On peut nous appeler immigrés, de la première ou quatrième génération, beurs, migrants, sans-papiers, etc. Nous seront toujours d’abord et avant tout des Musulmans ». M. Erdogan n’a jamais dit mieux.

L’exemple du Hallal démontre que les diversitaires n’ont pas besoin de dominer la totalité d’un marché pour y imposer leur loi au nom du respect de leurs convictions religieuses et de l’obligation des musulmans de fonctionner avec leurs lois, leurs propriétés, leurs salariés.

Les autres sont des Dhimmi et paient l’impôt de servitude.

Comme toujours les cadres français sont trop au dessus des considérations subalternes pour remarquer que le seul argument public de justification du maintien de la prohibition du Cannabis et de l’Héroïne, porté au nom de l’Etat par la gauche contestataire, est que le monopole de vente musulman, garanti par la prohibition, c’est à dire par la loi, constitue le paiement d’un impôt de réparation des français envers les victimes du colonialisme.

Quand les bacs+5 européens s’apercevront qu’ils n’ont plus accès au capital et qu’ils doivent s’aplatir devant des diversitaires pour solliciter un emploi ; il sera trop tard. Ils comprendront alors que le fond de sauce qui les faisait Rois a été remplacé.

Pour les autres, c’est déjà fait.

Par exemple : Les travaux du Tram T3b ont duré trois ans. Les entreprises les plus diverses se sont activées sur ce chantier magnifique et qualifié. Les seuls européens étaient les inspecteurs des travaux.

9)- L’élite
La « bourgeoisie musulmane » que M. Attali appelle de ses vœux, comme une urgence, est déjà devenue assez forte pour réclamer des accommodements législatifs et judiciaires avec la charia et contraindre les patrons français à s’y soumettre ; sauf accusations de racisme et de discrimination, de tracas bancaires et de signatures.
a- Personne ne discute ni n’ose discuter les articles de la loi El Khomri introduisant la religion, autrement dit la guerre civile, dans l’entreprise.

b- A Londres, le nouveau Maire s’est fait accompagner pendant toute la campagne électorale d’une femme cheveux au vent.
Le jour de son installation, il n’y avait qu’une femme derrière lui. Elle était en burqa.
Un mois après il promulguait un arrêté d’interdiction de la publicité affichant des femmes en maillot de bain ; avec une argumentation de charia chimiquement pure.

Vu le comportement du patronat nantais durant l’esclavage et Marseillais lors du colonialisme, une discrimination positive compensatoire s’impose dans l’attribution des marchés, des crédits, et pour les contrôles fiscaux.

Mme Lagarde a mis en place la finance islamique en France.

Les cadres bancaires seront bientôt étonnés d’apprendre qu’il est devenu plus rusé, pragmatique, de la part des banques d’employer des cadres crédibles dans le maniement de la finance islamique et des relations avec les financiers musulmans ; des musulmans par exemple.

En même temps, alors que le précédent directeur générale du FMI, M. Strauss-Kahn a été jeté comme un malpropre par l’Etat américain, Mme Lagarde lui succède au poste de directrice générale. La France conserve ainsi son rang international.

La France affaiblie à ce poste devait montrer sa tenue. Les magistrats n’ont pas d’autre passion que de l’impliquer dans l’histoire de corneculs dite Affaire Tapie.

Le serpent se mord la queue.

Hier matin, l’équipe de journalistes de TV5 Monde se demandait pourquoi la finance islamique ne domine pas encore au Sénégal. Ils trouvaient ça inadmissible. On se demande même pourquoi à TV5 Monde on parle encore le français.

10)- La tontine
La tontine chinoise fait sourire d’aise les français.

Elle symbolise pourtant que les asiatiques, comme les africains, ont compris, que les rapports de force de l’économie moderne s’organisent avec des populations unies et non des classes divisées.

Il est plus important d’installer un capitaliste que de ratonner un salarié. Les asiatiques savent faire les deux.

L’émir du Qatar, d’une famille royale depuis des siècles, ne méprise pas moins que les énarques les « jeunes des banlieues ». Il est tout de même capable de leur transmettre du capital. Il peut comprendre qu’ils font partis de son fond de sauce.

Les cadres français participent volontiers à cette opération qui leur parait exotique, transgressive, antiraciste, rusée, chrétienne. Ils pensent que c’est avec les masses du Sud qu’ils vont assoir leur domination à venir.

Ils devraient se renseigner au sujet de l’histoire du dernier Roi du Dahomey, fournisseur d’esclaves africains aux européens. Il a fini esclave de luxe aux Antilles.

12)- Conclusion
Le Brexit a de nombreuses origines. Il est aussi la marque que les européens, les occidentaux, sont en train de perdre la bataille de la culture politique dominante, celle qui organise le monde.

Les Chefs d’Etat et de gouvernement nous expliquent qu’il ne s’est rien passé mais qu’il faut que tout change en urgence. Ils assurent que le Brexit les a réveillés.

Il serait intéressant que la société civile les prenne au mot.



Marc SALOMONE

Saturday, June 25, 2016

24.06.16, brexit, blockades, England, Napoleon, Hitler,, Germany, USA, democracy, freedom, EU


madic50.blogspot.com


Paris, Friday, June 24, 2016


Sir Julian King KCVO CMG
Ambassador of United Kingdom in France


Copy :
Mr. President of the Republic
Mr. Prime Minister

Mrs Presidents of Parliament
Mrs MM, the presidents of the parliamentary groups

Ambassador of the Federal Republic of Germany

Ms. Simonnot journalist


Mr. Ambassador,

What impresses the French, and surely beyond Europe, is that the English are a free people and the UK a democracy.

The result of 25 years of European Union is to repeat the Napoleonic blockade or Hitler's Atlantic Wall.

The imperial project always returns to its operating principle; ensure the defeat of England and the victory of the continental empire.

This time the hope is not the destruction of Britain by invasion but by the dislocation.

Without questioning the repetition of the same:

1- The only deepening in which this imperial mechanics will lead the European Union is that of a confrontation between the two powers each that impose their law; the United States and Germany.

2- The only vision that Europe will have is that the repetition of the Yugoslav war or fraudulent ruined setting of Greece, the migratory invasion endless and the resurgence of Nazi hordes in Ukraine.

3- The only education they will hear is that of the strongest and impossibilities to heal, shelter and even eating.

Let's wait and see.

Thanking your country to exist,

Please accept, Mr. Ambassador, Yours sincerely,


Marc SALOMONE




madic50.blogspot.com


Paris, le vendredi 24 juin 2016


Sir Julian King KCVO CMG
Ambassadeur du Royaume-Uni en France


En copie :
M. le Président de la République
M. le Premier Ministre

MM les Présidents du Parlement
Mmes, MM, les Présidents des groupes parlementaires

M. l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne

Mme Simonnot, journaliste


Monsieur l’Ambassadeur,

Ce qui impressionne les français, et surement au-delà les européens, c’est que les anglais sont un peuple libre et le Royaume-Uni une démocratie.

Le résultat de 25 ans d’Union européenne est de répéter le Blocus napoléonien ou le Mur de l’Atlantique hitlérien.

Le projet impérial revient toujours à son principe de fonctionnement ; assurer la défaite de l’Angleterre et la victoire de l’empire continental.

Cette fois-ci l’espérance n’est pas la destruction de la Grande-Bretagne par l’invasion mais par la dislocation.

Sans le questionnement de cette répétition du même :

Le seul approfondissement dans lequel cette mécanique impériale va entrainer l’Union européenne est celui d’un affrontement entre les deux puissances qui lui imposent chacune leur loi ; les États-Unis et l’Allemagne.
La seule vision qu’auront les européens est celle de la redite de la guerre de Yougoslavie ou de la mise en ruine frauduleuse de la Grèce, de l’invasion migratoire sans fin et de la résurgence des hordes nazies en Ukraine.

La seule pédagogie qu’ils vont entendre est celle des plus forts et des impossibilités de se soigner, de se loger, voire de manger.

Attendons de voir.

En remerciant votre pays d’exister,

Je vous prie d’agréer, M. l’ambassadeur, mes salutations distinguées,


Marc SALOMONE











Friday, June 24, 2016

24.06.16, brexit, blocus, angleterre, allemagne, Etats-Unis, démocratie, liberté, Union européenne




Paris, le vendredi 24 juin 2016


Sir Julian King KCVO CMG
Ambassadeur du Royaume-Uni en France


En copie :
M. le Président de la République
M. le Premier Ministre

MM les Présidents du Parlement
Mmes, MM, les Présidents des groupes parlementaires

M. l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne

Mme Simonnot, journaliste


Monsieur l’Ambassadeur,

Ce qui impressionne les français, et surement au-delà les européens, c’est que les anglais sont un peuple libre et le Royaume-Uni une démocratie.

Le résultat de 25 ans d’Union européenne est de répéter le Blocus napoléonien ou le Mur de l’Atlantique hitlérien.

Le projet impérial revient toujours à son principe de fonctionnement ; assurer la défaite de l’Angleterre et la victoire de l’empire continental.

Cette fois-ci l’espérance n’est pas la destruction de la Grande-Bretagne par l’invasion mais par la dislocation.

Sans le questionnement de cette répétition du même :

Le seul approfondissement dans lequel cette mécanique impériale va entrainer l’Union européenne est celui d’un affrontement entre les deux puissances qui lui imposent chacune leur loi ; les Etats-Unis et l’Allemagne.
La seule vision qu’auront les européens est celle de la redite de la guerre de Yougoslavie ou de la mise en ruine frauduleuse de la Grèce, de l’invasion migratoire sans fin et de la résurgence des hordes nazies en Ukraine.

La seule pédagogie qu’ils vont entendre est celle des plus forts et des impossibilités de se soigner, de se loger, voire de manger.

Attendons de voir.

En remerciant votre pays d’exister,

Je vous prie d’agréer, M. l’ambassadeur, mes salutations distinguées,


Marc SALOMONE